Anti trafic, adj.
Voir Trafic humain, Abolitionnistes
Contre la libre circulation des femmes des pays pauvres vers les pays riches et, plus particulièrement, contre la libre circulation des femmes qui exercent le travail du sexe
[…]
Client, n.
Nos clients sont les mêmes que ceux d’une travailleuse sociale, d’un médecin ou d’une guide touristique. La plupart ne se perçoivent pas come des clients, mais comme des professeurs d’université, des PDG, des fonctionnaires, des banquiers, des ouvriers de la construction, etc.
[…]
Expert, n.
Personne qui a acquis la capacité de transformer les leçons apprises par expérience en une théorie ou un ensemble de connaissances qu’elle peut enseigner, partager avec autrui et utiliser pour faire des améliorations, résoudre des problèmes ou réagir à des situations. Les travailleuses du sexe sont des expertes.

Exploitation, n.
Situation où notre gouvernement accepte les profits de l’industrie du sexe, mais refuse de nous donner les mêmes avantages sociaux et les mêmes prestations qu’aux autres travailleurs; situation où les policiers nous extorquent de l’argent; situation où les employeurs réduisent notre salaire; situation où la société n’accepte pas notre travail, mais accepte qu’on nous exploite.
[…]
Sida, n.
Maladie qu’on nous accuse de répandre et qu’on nous charge de prévenir.

Trafic, n.
Voir Trafic humain
La migration est un déplacement temporaire. Les gens peuvent migrer avec ou sans papiers. Une personne qui migre avec des papiers s’appelle un “vacancier”, un “chercheur”, un “jeune qui fait un échange étudiant” ou un “congressiste”. Une personne qui migre sans papiers s’appelle “travailleur illégal”, “immigrant clandestin”, “criminel” ou “terroriste”. Avec ou sans papiers, une travailleuse du sexe qui migre est une “victime”, une “prostituée exploitée”, une “esclave sexuelle” ou “victime du trafic humain”.

Liz Cameron, Pornpit Puckmai et Chantawa Apisuk, Bad Girls Dictionary, extraits traduits de l’anglais par Sylvie Dupont, in Luttes XXX - inspirations du mouvement des travailleuses du sexe, Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot et Louise Toupin, éd. du remue-ménage, 2011, p. 411-413
  1. mytoxiclifeasseworker reblogged this from feminismeetputerie
  2. myschka reblogged this from arguei
  3. arguei reblogged this from feminismeetputerie
  4. feminismeetputerie posted this